Nouvelles

Innovations

Recherche et développement

AGAT Laboratoires participe à un Programme de recherche et de développement ambitieux qui se solde par de nombreux projets différents dans chacun des domaines de nos divisions scientifiques. Ces projets représentent les initiatives conçues pour améliorer les procédures à l’interne, tout en continuant à vous offrir de nouveaux services.

Projets

La liste suivante comprend un résumé de chacun de projets développés par notre division de chimie environnementale.

L’effet de la température de digestion sur le rythme auquel les métaux sont extraits d’échantillons du sol et de résidus de forage

À l’heure actuelle, la méthode de digestion la plus utilisée pour l’analyse de l’extraction des métaux est la EPA 3050, une digestion acide solide conçue pour illustrer ce qui pourrait être disponible dans l’environnement. Dans un effort de maximiser l’efficacité du laboratoire et d’améliorer les délais d’exécution, tous les efforts doivent être déployés pour accroître l’efficacité dans la préparation d’échantillons sans pour autant sacrifier la qualité.  

Il est prévu qu’une température de digestion plus élevée que celle utilisée à présent puisse causer la migration des métaux de la matrice du sol dans la solution acide à un rythme plus rapide, car il s’agit d’une réaction endothermique.

L’avantage technologique qu’AGAT Laboratoires vise est de découvrir la durée et la température optimales pour la digestion acide la plus efficace.

L’usage de la manipulation du pH pour éliminer les polymères des échantillons Microtox lors du processus de clarification

L’analyse Microtox sur les boues de forage nécessite 90 minutes de centrifugation afin de clarifier un surnageant avant la quantification. Souvent, le brouillage de la solution surnageant est occasionné par la présence de polymères à base de cellulose, particulièrement le polysaccharide de type Xanthane et la carboxyméthylcellulose.  Ces polymères sont utilisés sur le terrain pour maintenir les hydrocarbures, l’eau et les sols ensemble dans la boue de forage, ce qui permet aux ingénieurs de forage de manipuler les densités et les viscosités de la boue lors du processus de forage. 

AGAT Laboratoires croit qu’une diminution du pH remplirait les sites du groupe de carboxyle avec des protons, ce qui retirerait le polymère en suspension dans l’eau lors de la centrifugation. AGAT Laboratoires tente de déterminer si les polymères sont sélectivement précipités hors d’une solution sans aucune altération des concentrations d’hydrocarbures, s’il est possible d’optimiser la méthode pour un débit plus efficace dans le laboratoire.

Le développement et l’adaptation de la méthodologie d’analyse des hydrocarbures du CCME pour les échantillons d’air 

Des méthodologies de référence pour la quantification d’hydrocarbures pétroliers dans des échantillons d’air n’ont pas été développées pour comprendre les critères développés par le CCME. Dans ce programme de développement, AGAT Laboratoires tente d’établir si l’extension des critères du CCME des sols à l’eau est viable.

Des procédures pour la préparation d’échantillons, de normes et d’évaluations seront développées. La réussite de ce projet permettra à AGAT Laboratoires d’effectuer des analyses environnementales d’échantillons d’air ambiant.

Le développement d’une méthode de détermination pour le Fe2+ et le Mn2+ dans l’eau au moyen de chromatographie ionique/ultra-violet/détection visible

L’analyse duFe2+ et du Mn2+ dans l’eau est généralement effectuée par une réaction post-colonne HPLC avec PAR. La présence d’autres agents complexants dans des échantillons d’eau masque la détection de Fe2+ et de Mn2+, et altère les temps de rétention. Ainsi, lorsque cette analyse est effectuée par HPLC, plusieurs dilutions d’échantillons sont souvent requises, ce qui augmente considérablement la méthode des limites de détection pour ces deux analytes.

Avec ce programme, AGAT Laboratoires tente de développer une méthode de prétraitement pour les échantillons d’eau, nous permettant d’éviter les dilutions, de réduire la méthode des limites de détection et de stabiliser les temps de rétention observés pour les cations de Fe2+ et de Mn2+.

L’effet de la saturation des échantillons lors de la procédure de digestion des métaux

Les résidus de forage, par protocole d’analyse, sont digérés comme échantillons mouillés ou « tels que reçus ». Cette procédure va à l’encontre de la procédure typique de digestion des métaux d’échantillons de sol. L’hypothèse de base de ce programme est de déterminer si l’humidité présente dans des échantillons sursaturés dilue assez l’acide utilisé dans la procédure de digestion pour affecter la manière dont les métaux sont amenés dans une solution. De plus, le fait que les échantillons ne subissent pas une homogénéisation typique dans les programmes d’analyses de sol ou de sédiments pourrait peut-être influencer la cohérence des résultats et la récupération de métaux d’échantillons gorgés d’argile ou autres types de sols denses.

AGAT Laboratoires enquête à savoir s’il existe assez d’indices pour confirmer ou réfuter l’usage de digestions « tels que reçus » pour les boues de forage.

Le séchage de boue de forage pour l’analyse de baryum total et extractible à une température plus élevée

Les échantillons de résidus de forage proviennent souvent de « sites de baryte » destinés pour l’analyse de baryum total et extractible, souvent dans des délais d’exécution urgents.

AGAT Laboratoires prévoit enquêter à savoir si des températures élevées de séchage causent une oxydation significative pouvant fausser les résultats. Si le projet réussit à déterminer que les températures élevées de séchage n’affectent pas considérablement la concentration d’analytes, AGAT Laboratoires aura réduit le temps de préparation et d’analyse, diminuant ainsi les délais d’exécution de manière considérable.

La détermination de métaux dans l’eau marine au moyen de procédures ICP-MS et de chélation

Dans ce projet, AGAT Laboratoires examine l’usage d’agents chélateurs avec la technologie conventionnelle pour l’analyse des métaux-traces. ICP-MS est la technique standard pour l’analyse des métaux-traces couramment observés dans les échantillons environnementaux. Toutefois, sa capacité d’analyse précise au moyen de méthodologies standards est limitée pour ce qui est des échantillons ayant une teneur élevée de matières solides dissoutes et des concentrations élevées de certains éléments.

AGAT Laboratoires tente d’utiliser des agents chélateurs pour minimiser les conventions de masse possibles, permettant ainsi la détermination de métaux-traces dans des échantillons marins.

Enquête sur la récupération de BPC totaux dans le liquide de lixiviation SPLP

La procédure SPLP est utilisée pour simuler l’effet de lixiviation sur divers contaminants afin d’illustrer les effets environnementaux au fil du temps. Cette information est utile lors de la conception, la construction et la surveillance de sites d’enfouissement et pour des projets impliquant la solidification/stabilisation comme un outil correctif. L’objectif de ce projet est d’examiner comment maximiser la quantité de BPC totaux récupérés du liquide de lixiviation pour effectuer des analyses. Ceci offrira aux usagers des données plus précises et les quantités exactes de BPC totaux pouvant lixivier de matériaux au fil du temps.

L’analyse de 7 anions standards en plus de chlorate, de chlorite et de bromate par chromatographie ionique 

La résolution d’ions de chlorate, de chlorite et de bromate par chromatographie ionique n’est pas possible lors de l’analyse d’anions communs tels que le nitrate, le chlorure de nitrate, le fluorure, le phosphate, le sulfate et le bromure au moyen de colonnes recommandées par les méthodes standards en matière d’échantillons aqueux. Ceci est en raison de la coélution des sommets de la chromatographie résultante.

Ce projet tentera de résoudre chacun de ces composés au moyen d’une colonne de remplacement.

Améliorer la résolution des composés de Benzo(j)fluoranthène et de Benzo(b)fluoranthène pour l’analyse des sols et des eaux au moyen de nouveaux types de colonnes

L’analyse par CG-SM au moyen de colonnes traditionnelles telles que DB-5 est l’approche standard pour les HAP. Toutefois, des limitations dans la séparation chromatographique de plusieurs HAP existent lorsque des temps de rétention et des masses moléculaires surviennent. De nouvelles colonnes spécialisées offrent la possibilité de résoudre ces isomères en observant la fluorescence de la géométrie moléculaire pour l’identification de HAP.

Notre enquête vérifiera la performance de ces colonnes relativement aux méthodes standards généralement acceptées pour la résolution de ces colonnes.

Adapter les méthodologies standards pour les hydrocarbures pétroliers extractibles dans l’analyse de matrices de tissus biologiques

Ce projet tentera de fournir une adaptation à la méthode RBCA de l’Atlantique pour l’analyse des hydrocarbures pétroliers extractibles. Ceci s’appliquera aux tissus biologiques, particulièrement l’huile de poisson et le muscle de poisson, en les réduisant à une solution aqueuse. Ceci permettrait aux hydrocarbures pétroliers extractibles d’être récupérés pour une analyse au moyen de la méthode RBCA de l’Atlantique pour l’analyse EPH par CG-DIF.

Enquête sur l’application des techniques d’extraction et d’analyse des BPC totaux dans les sols et l’analyse sur des matrices de peinture séchée au moyen de GC-ECD

À l’heure actuelle, il n’existe pas de méthodes standards pour l’extraction et l’analyse de BPC totaux dans des éclats de peinture. Les méthodes standards actuelles de la EPA relativement à l’extraction d’échantillons du sol et de matières solides seront appliquées à cette matrice et étudiées afin de déterminer l’objectif poursuivi dans la matrice.

L’application de préparations existantes des techniques d’analyse pour l’analyse des phénoliques dans des échantillons d’eau et de sol

Ce projet tentera d’appliquer les techniques d’analyse courantes pour l’analyse des phénoliques totaux dans des échantillons d’eau à des matrices de sol telles que les matières solides et les sédiments au moyen de la distillation suivie de l’analyse colorimétrique par l’analyse colorimétrique à flux segmenté.

L’impact du trichloréthylène sur les niveaux de chlorure de vinyle

L’installation à Mississauge d’AGAT Laboratoires utilise une approche CG-SM par purge et piégeage pour analyser les composés organiques volatils dans les sols et l’eau. De nombreux échantillons de nos clients sont énormément contaminés avec des niveaux élevés d’hydrocarbures ou de composés volatils, mais nécessitent que la limite de détection pour le chlorure de vinyle soit au même niveau ou inférieur aux directives exigées. À l’occasion, la limite de détection est ajustée et se trouve au-dessus des directives exigées en raison des dilutions requises. Ces dilutions sont effectuées afin de minimiser et de prévenir la contamination du système par purge et piégeage en plus de répondre aux limites d’étalonnage.

Afin de répondre aux exigences réglementaires de notre clientèle, une technique alternative est proposée pour de tels échantillons. L’analyse de l’espace de tête CG-SM peut permettre à un échantillon hautement contaminé et concentré d’être analysé à l’aide d’un faible niveau de dilution pour que la limite de détection ne soit pas affectée. AGAT Laboratoires aimerait évaluer la performance de l’analyse de l’espace de tête CG-SM en comparaison à l’approche CG-SM par purge et piégeage pour la détection de chlorure de vinyle lors de la présence de niveaux variés de trichloréthylène et d’hydrocarbures.